• 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • SOCIÉTÉ SAVANTE D’HOMÉOPATHIE

  • PROMOUVOIR L’EXERCICE MÉDICAL DE L’HOMÉOPATHIE

  • FAVORISER LA RECHERCHE DANS LES DOMAINES MÉDICAUX

  • PUBLICATIONS SCIENTIFIQUES CONCERNANT L’HOMÉOPATHIE

NEWSLETTER FEVRIER 2021

Renouvellement du conseil d'administration

La société savante vient de renouveler son conseil d'administration, et celui-ci a élu son bureau. Les Drs Yves Maillé et Claude Jousset ont souhaité ne pas continuer, les Drs Catherine Grossiord et Jean-Claude Ravalard nous ont rejoint.

Dans la continuité de nos projets la nouvelle équipe s'engage à concentrer ses efforts sur nos deux pôles prioritaires qui sont l'enseignement et la recherche.

Enseignement où nous allons accompagner et soutenir les travaux en cours avec HoméoFrance pour la mise en place du Diplôme Inter Universitaire en homéopathie.

Recherche où nous allons aussi accompagner et soutenir les indispensables travaux cliniques pour évaluer à sa juste valeur notre thérapeutique dans sa spécificité et sa réalité.

Les contributions des cliniciens membres de la SSH seront sollicitées.

Nous gardons encore un espoir de pouvoir à terme restaurer le remboursement du médicament homéopathique, et restaurer l'image de notre pratique que trop d'ignorants se sont permis de déjuger sur la base de leurs préjugés.

L'adéquation de l'homéopathie avec les défis sanitaires et environnementaux que nous affrontons, fait qu'il faut plus que jamais nous engager pour le faire valoir.

Lire la Newsletter dans son intégralité

 

"L'Homéopathie, un sujet de controverse dans la sphère sociétale"

Une équipe de sociologues de l'Université de Dijon, menée par Emmanuela Di Scala, a réalisé une enquête sur la controverse au sujet de l'homéopathie. A cet effet elle a interrogé différents sujets, scientifiques favorables ou non à l'homéopathie, patients et étudiants. Dans la vidéo ci-dessous elle expose les grandes lignes de cette étude, et y a inclus des commentaires de parties prenantes. La SSH est associée à ce projet depuis son commencement, il représente une opportunité d'analyser du point de vue sociétal quels sont les atouts (et les faiblesses) de notre image dans les esprits de différents publics, et d'apprécier de quelle façon notre approche convient aux évolutions actuelles des attentes et des mentalités des patients. 

L'homéopathie, des désaccords entre scientifiques. Emmanuella DI SCALA (version courte)

SSH

 

NEWSLETTER JUIN 2020

Homéopathie en période de pandémie

001

Durant la période exceptionnelle que nous venons de traverser les médecins homéopathes sont restés présents auprès de leurs patients, dans leurs cabinets et/ou en téléconsultation, comme tous les confrères, aussi peu et mal protégés que tous les confrères, aussi engagés que tous les confrères.

Aucun traitement n'ayant à l'heure actuelle fait la preuve de son efficacité contre le Covid 19, ce sont des traitements symptomatiques qui ont été proposés aux patients, afin de leur permettre de supporter dans les meilleures conditions les symptômes invalidants de la virose, tout en les conseillant sur les mesures de protection et en évaluant leur besoin éventuel d'hospitalisation.

Cette virose présentant par ailleurs des aspects polymorphes, erratiques et souvent récidivants, l'approche homéopathique individualisée, le diagnostic homéopathique basé sur l'observation minutieuse de ces symptômes ont trouvé toute leur utilité et leur place. Afin de pouvoir attester de leur implication et de l'aide qu'ils ont pu apporter à leurs patients les médecins homéopathes ont soigneusement noté leurs observations pour pouvoir en rendre compte à l'avenir. A travers toute l'Europe et le monde les confrères homéopathes ont fait de même et un partage de ces données et de ces expériences devrait apporter quelques enseignements sur la portée et la gestion de cette crise sanitaire de notre point de vue.

L'après-pandémie va voir se développer les symptômes « post-covid « souvent apparentés au stress post-traumatique, fatigue persistante, anxiété, troubles du sommeil pour ne citer qu'eux, et pour lesquels l 'homéopathie a déjà su présenter des études cliniques attestant des résultats encourageants de cette prise en charge, par ailleurs peu coûteuse et non iatrogène.

C'est l'ensemble de ces constatations qui confortent la communauté homéopathique à continuer sa mobilisation contre le déremboursement programmé des médicaments homéopathiques.

 

Lire la Newsletter dans son intégralité

 

NEWSLETTER DECEMBRE 2019

NEWSLETTER – DECEMBRE 2019

Colloque à l'Assemblée Nationale «  l’Homéopathie,une solution en santé publique » le 28 Novembre 2019 en présence du Pr Luc Montagnier

A l'initiative de deux députés Paul Molac  et Yves Daniel, et organisé par les Drs Daniel Scimeca et Dominique Eraud, un colloque s'est tenu dans un salon de l'Assemblée nationale le 28 Novembre dernier à Paris.

Cinq orateurs ont d'abord exposé la situation de l’homéopathie en France et plus largement.

Le Pr Luc Montagnier était présent pour afficher son soutien à l’homéopathie et demander publiquement à Mme la ministre de reconsidérer sa décision concernant les médicaments homéopathiques. Il a également insisté sur la censure responsable de l'absence de publications sur l’homéopathie dans les principaux journaux scientifiques, avant de résumer les travaux de recherche fondamentale les plus récents, venant confirmer les résultats de Jacques Benveniste sur la mémoire de l'eau. En particulier les travaux du Pr Gerald Pollack de Seattle sur la 4ème phase de l'eau, qui avec les domaines de cohérence apportent une importante contribution aux explorations des hautes dilutions, mais aussi les travaux du  physicien belge Auguste Meessen ainsi que les siens sur l'ADN bactérien. 

Lire la Newsletter dans son intégralité

 

UA-156467739-1