• 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • SOCIÉTÉ SAVANTE D’HOMÉOPATHIE

  • PROMOUVOIR L’EXERCICE MÉDICAL DE L’HOMÉOPATHIE

  • FAVORISER LA RECHERCHE DANS LES DOMAINES MÉDICAUX

  • PUBLICATIONS SCIENTIFIQUES CONCERNANT L’HOMÉOPATHIE

2013 - La SSH a rencontré avec le SNMHF le syndical national de la pharmacie

SNPH

Le 12 avril 2013, Monsieur Pierre Cabret, trésorier du syndicat national de la pharmacie, nous a rencontré, la SSH et le SNMHF.

Représentant la SSH : Didier Deswarte, François Gassin, Dominique Jeulin –Flamme, Marielle Marron (également membres du bureau de la SNMHF) et Hélène Renoux (également Secrétaire Générale de l’ECH)

Représentant le SNPH : Pierre Cabret (Trésorier du SNPH)

Représentants le SNMHF : Dominique Jeulin, sa présidente et les membres de son bureau.

Rappel de la situation par Pierre Cabret :

2012 - La SSH répond au centre d'analyse stratégique

Un document récent nous fait part des travaux du centre d'analyse stratégique sur les "médecines non conventionnelles". nous avons répondu pour resituer notre pratique en tant que médecin pleinement impliqués dans la santé publique et pour nous démarquer d'amalgames à des thérapeutes où le risque de sous diagnostic et de perte de chance n'est pas négligeable. Consultez le lien Centre d'analyse stratégique pour accéder à ce dossier ainsi que notre lettre ci dessous et la réponse deu centre d'analyse reçue trés récemment.

Dr Didier DESWARTE

 

 

Messieurs,

Président de la société savante d’homéopathie - site : http://www.assh.fr – permettez moi de réagir à la note d’analyse concernant les médecines non conventionnelles, parue dans le N° 290 d’octobre 2012, du Centre d’analyse stratégique, note qui nous a interpellés les membres du bureau et moi-même.

Cette note intitulée «Quelle réponse des pouvoirs publics à l’engouement pour les médecines non conventionnelles ? » appelle de notre part plusieurs commentaires.

Notre Société Savante représente des médecins, docteurs en médecine, venus de toutes les spécialités et formés à l’homéopathie qui s’inscrivent dans une certaine idée de la médecine, rigoureuse tant dans le domaine clinique que diagnostique et dans un souci permanent de respecter les valeurs humanistes de la Santé publique ainsi que le Code qui la régit.

La spécificité de cette expertise médicale homéopathique qui sous-tend la consultation, de la prise en charge du patient jusqu’à la prescription éventuelle d’un traitement, s’appuie sur des obligations communes à tous les médecins : interrogatoire, recherche diagnostique et étiologique, examen clinique, prescription d’examens complémentaires s’il y a lieu.

L’acte homéopathique, à valeur ajoutée en raison même de sa spécificité, requiert une capacité à porter un regard global sur la santé du patient pour en définir avec précision la pathologie de façon à pouvoir mettre en place un traitement le plus personnalisé possible. Homéopathique chaque fois que cela est possible, le traitement prescrit n’entend pas se priver pour autant des autres possibilités thérapeutiques, l’intérêt du patient étant seul décisionnaire de la bonne conduite à tenir.

Notre Société savante, créée dans les années 2004, forte de 40 membres fondateurs parmi les personnalités les plus dominantes de notre milieu homéopathique, a depuis lors affirmé sa représentativité au travers des travaux de la commission enseignement. Nous avons pu ainsi rassembler les différents responsables de l’enseignement homéopathique dans le respect de leur formation propre et de leurs options. Nous avons mis en place un document qui sert de référence et détaille le programme commun minimum nécessaire à la validation de nos enseignements. Cette commission enseignement veille par ailleurs à ce que la validation annuelle de chaque enseignement soit rigoureusement conforme à la mission que s’est fixée la Société savante.

C’est ainsi que notre Société savante entend se positionner sans aucune ambiguïté aux côtés des médecins homéopathes. Médecins à part entière, ils défendent une homéopathie de qualité qu’ils sont seuls à pouvoir exercer conformément à leur engagement professionnel validé par un doctorat universitaire qui ne souffre

aucune équivalence, sous la tutelle du Conseil National de l’Ordre des médecins, garant des règles éthiques et déontologiques et complété par une formation spécifique auprès d’écoles réputées pour le sérieux de leur enseignement.

Forts de cette position réaffirmée une fois encore, les médecins homéopathes français entendent se démarquer de toute confusion que pourrait entretenir un regroupement de médecins et de non médecins sous un « label » couvrant des « médecines non conventionnelles » ou « alternatives », termes dans lesquels ils ne se retrouvent ni de près, ni de loin, pas plus que ne peuvent s’y retrouver les sages femmes où les pharmaciens soucieux d’un conseil de qualité dans leur officine.

Notre Société savante qui a déjà rencontré le Conseil de l’Ordre des médecins, ainsi que le Professeur Harousseau, directeur de la Haute Autorité de Santé (HAS), reste ouverte à tous échanges susceptibles d’alimenter une réflexion de qualité.

Nous vous prions d’agréer, Messieurs, l’expression de nos salutations distinguées.

Paris, le 26 octobre 2012

Dr Didier DESWARTE, Président.

79, rue de Tocqueville – 75017 PARIS Tél. : 01.44.29.01.31 Fax : 01.40.54.00.66 Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Site : http://www.assh.fr


 

 Lettre adressée au Centre d'analyse stratégique

Monsieur Vincent CHRIQUI Directeur Général de la publication Monsieur Jean-Michel ROULLE Responsable de la communication 

 

Réponse du centre d'analyse le 2 novembre 2012:

 

 

A l’attention de Monsieur DESWARTE,

Monsieur le Président,

Nous avons bien reçu votre courrier en date du 26 octobre 2012 à propos de la publication du Centre d’analyse stratégique concernant les médecines non conventionnelles, et particulièrement à propos de notre proposition de créer un « label de thérapeute en pratiques non conventionnelles ».

Un des objectifs de notre travail était de proposer des pistes d’amélioration de la lisibilité du secteur des thérapies non conventionnelles pour le grand public, les professionnels de santé et les pouvoirs publics.

A l’image d’initiatives de pays voisins, nous avons ainsi suggéré la création d’un label pour permettre aux usagers (voire aux complémentaires) de faire un choix éclairé parmi les nombreux thérapeutes non professionnels de santé exerçant actuellement dans le secteur des thérapies non conventionnelles, « d’opérer un tri entre professionnels compétents et pseudo-thérapeutes ».

Dans ce cadre, nous vous remercions de nous avoir fait parvenir la position de la Société savante d’homéopathie et ainsi de contribuer à l’approfondissement de notre réflexion, tout particulièrement sur le champ que pourrait couvrir un éventuel label.

Vous remerciant de l’intérêt que vous portez à nos travaux et demeurant à votre disposition si vous souhaitiez un complément d’information par téléphone, je vous prie d’agréer, Monsieur, l’expression de mes sentiments distingués.

Mathilde Reynaudi
Chargée de mission au Département Questions Sociales
Centre d'analyse stratégique
18 rue de Martignac
75 700 Paris Cedex 07
Tél: 01 42 75 62 64

2012 - Congrès national d'homéopathie à LILLE

Venez nous rejoindre à Lille,

Pour le 57e congrès national des fédérations médicales homéopathiques de France,

du 17 au 20 mai 2012. Deux journées de travall les vendredi 18 et samedi 19 mai 2012 au coeur de la cité scientifique de Villeneuve d'Ascq à l'Ascotel, autour du thème: "Le champ de l'homéopathie". les accompagnants ne sont pas oubliés, ils découvriront le musée des Beaux Arts de Lille, la vieille ville de ARRAS, ses places et ses boves. Tous ensembles avec les congressistes vous pourrez, le dimanche visiter Bruges, la petite Venise du Nord.

Le programme détaillé est disponible sur le site de la société organisatrice - Société de Perfectionnement en homéopathie du Nord SPHN- http://www.sphn.fr

 

2011 - La HAS reçoit la SSH

Nous nous sommes rendus à la Haute Autorité de Santé, François GASSIN et Didier DESWARTE,au nom de la société savante d'homéopathie le 19 octobre 2011. nous avons été reçus par son directeur, le professeur HAROUSSEAU. Nous avons pu échanger, et nous remrcions le PROfesseur HAROUSSEAU de nous avoir accordé ce temps, d'environ une heure, pour nous présenter d'une part comme une des sociétés représentative des médecins homéopathes, dans le cadre de son évaluation et de l'enseignement. Nous avons aussi présenté une requête de pouvoir disposer de moyens logistiques afin de mettre en place des études cliniques.

Vous avez ci dessous le compte rendu de cette réunion,

DD

 

  Compte rendu de la réunion de travail

à la Haute Autorité de Santé ( HAS)  

Mercredi 19 octobre 2011

ProfesseurJean Luc HAROUSSEAU

Président

                                                                    Pour la HAS

DocteurJean-François THEBAUT

Chargé de la qualitédes soins

 

DocteurDidier DESWARTE

Président

                                                                     Pour la SSH

Docteur FrançoisGASSIN

Secrétaire

Bref exposé sur la nature etles missions de la SSH par le président DESWARTE.

Mise au point sur l’exercicedes médecins homéopathes en France actuellement et sur les possibilités de lathérapeutique homéopathique.

Exposé détaillé par leprofesseur HAROUSSEAU des fonctions de la HAS et, en conséquence, des missionsque la HAS pourrait confier à la SSH.

TROISTHEMES SONT RETENUS :

A –la qualité de la formation médicale

B – la qualité des médicaments utilisés parles médecins homéopathes    

      ainsi que celle des outils deprescription   

 

C –la possibilité de lancer des études « ciblées » à la demande de la        HAS

A– FORMATION MEDICALE

Ce thème est confié audocteur THEBAUT qui désire rencontrer le CNPMED homéopathes (conseil nationalprofessionnel). Le docteur THEBAUT a déjà rencontré certains représentants du CNP-MEP, en particulier lesmédecins acupuncteurs.

Les travaux pourront être commencés dès validation par la FSM(fédération des spécialités médicales) dans laquelle les CNP-MEP serontintégrés. Le docteur JEULIN-FLAMME, présidente du CNP-MED HOMEO est pressentiepour être l’interlocutrice préférentielle du docteur THEBAUD dans ce dossier.

B– MEDICAMENT ET PRESCRIPTION

Le professeur HAROUSSEAUdemande que soient évalués, par la HAS -dont c’est l’une des fonctions-, leslogiciels d’homéopathie : bases de données des médicaments, outilsfacilitant la prescription (tels que répertoires informatisés et autreslogiciels utilisés par les médecins homéopathes).

La SSH est chargée de mettre en rapport les éditeurs de logicielsd’homéopathie et la HAS.

C-ETUDE CIBLEE

Le professeur HAROUSSEAU propose une étude ciblée, effectuée selonles critères de la HAS, sur les possibilités de substitution de médicamentshoméopathiques aux médicaments psychotropes (en particulier benzodiazépines etmédicaments voisins). Ce thème est une des grandes priorités de la HAS.

La SSH devra, dans un premier temps, étudier la faisabilité d’unetelle étude, se former à la méthodologie HAS et trouver les partenariatsindispensables à une telle étude.

DidierDESWARTE                            François GASSIN

 

  

 

 

2010 - Mariage de deux sociétés médicales homéopathiques dans le Nord

La société de perfectionnement en homéopathie ( S.P.H.) et la société médicale homéopathique du nord (S.M.H.N.), présidées respectivement par les Drs Didier Deswarte et Dominique Fourmaintraux ont fusionné en juillet 2010. la nouvelle société s'intitule Société de perfectionnement en homéopathie du nord ( S.P.H.N.). La SPHN organise des sessions 3 à 4  samedis par an, et des soirées le jeudi soir. Le programme peut vous être envoyé sur demande ou est consultable sur son site: http://www.sphn.fr.envoyez nous votre mail, pour être sur notre listing et recevoir les informations.

DOCUMENTATION

Documents Assh

ANNUAIRE

annuaire ssh